Examen visuel après travaux de désamiantage autour de Chambéry

Une fois les travaux de retrait ou l’encapsulage des zones concernées réalisés, le maître d’ouvrage doit, pour libérer le chantier, faire procéder à un examen visuel selon la norme NF X46-021 par une société indépendante. L’objet de la mission est de vérifier que l’ensemble des travaux ont permis d’éliminer tous les résidus et fibres d’amiante.

Cet examen vous garantit également que les différentes prescriptions établies ont bien été respectées et que les locaux sont de nouveaux opérationnels et sans danger pour la population occupant le site, tel qu’il est stipulé dans le Code de la santé publique.

Pour des examens visuels réalisés dans le respect des normes, faites appel à notre équipe de spécialistes de Defim Casam Expertises. Prenez vite contact avec l’une de nos agences.

analyse-plomb

Deux phases d’examen visuel

Pour vous garantir que tous les risques d’exposition aux fibres d’amiante ont bien disparu, l’examen visuel après travaux de désamiantage comporte deux étapes principales :

  • un 1er examen avant la dépose des confinements,
  • un 2e examen lors de la phase libératoire.

Nos équipes d’experts en diagnostics effectuent obligatoirement ces deux étapes. Nous nous assurons du bon nettoyage de la zone avant tout retrait de confinements, par un premier examen visuel minutieux à l’aide d’une lumière rasante. Ensuite, nous effectuons un second examen après la dépose dudit confinement, afin de vous garantir que la zone est sans danger.

Si aucune anomalie n’est détectée, notre opérateur chargé de l’examen pourra donner un avis favorable à la réouverture des locaux au public. En cas de non-conformité, la procédure est suspendue et des travaux supplémentaires de remise en état devront être effectués pour sécuriser les lieux. De nouveaux examens visuels devront donc être réalisés afin de vérifier l’état de la zone ou surface traitée.